Balzac Iss.

Issoudun

Dans la Rabouilleuse Balzac n’est pas tendre avec Issoudun et ses habitants. Il faut dire qu’il ne pouvait pas apprécier cette petite cité, trop révolutionnaire et trop napoléonienne pour lui, sans compter son petit peuple de vignerons turbulents. Il n’aurait sans doute pas non plus apprécié Rémi Tourangin, le père de Zulma.

b balzac@issoudun

La Tour Blanche

La Tour Blanche fait une apparition remarquée dans le roman de Balzac. Elle est le cadre du plus célèbre méfait des Chevaliers de la Désœuvrance. Une scène à la fois cruelle et grotesque qui aura de nombreuses conséquences.

b balzac@issoudun

Maxence Gilet

Maxence Gilet, dit Max. Né à Issoudun en 1788. Sa mère est l’épouse d’un pauvre sabotier. D’après la rumeur publique, il est le fils du docteur Rouget (ou du subdélégué Lousteau). En 1806, Max, alors âgé de 17 ans, commet un meurtre involontaire en effrayant, à la tombée de la nuit, une jeune femme grosse qu’il surprend dans son jardin où il allait voler des fruits. Menacé de la guillotine, il se sauva jusqu’à Bourges où il rejoignit un régiment en route pour l’Espagne. Fait prisonnier en 1809, il connaît le sort atroce des prisonniers entassés sur les pontons, d’anciens bateaux de guerre reconvertis en prisons flottantes, sous la chaleur des Baléares. Le jeune et beau capitaine tua en duel sept bretteurs ou tyrans, dont il débarrassa son ponton.

b balzac@issoudun

Le Docteur Rouget

Le docteur Rouget est un vieillard égoïste. Il règne en maître absolu dans sa maison. En ville, on dit qu’il n’est « pas commode ». C’est un homme profondément malicieux qui a accumulé une assez belle fortune.

b balzac@issoudun

Agathe Rouget

Née en 1773 à Issoudun. Il y a beaucoup de malchance et de malentendus dans la vie d’Agathe. À 19 ans, elle est « la plus belle fille d’Issoudun » d’après Balzac. Mais son père, qui ne l’aime pas, l’envoie à Paris, dans la belle-famille.

b balzac@issoudun

Joseph Bridau

Né en 1799 à Paris, le deuxième fils d’Agathe Bridau incarne la figure de l’artiste romantique, jusqu’à la caricature. Disgracieux, malaimé, distrait, timide, tête en l’air, génial, mais incompris. Ses débuts sont laborieux, mais il deviendra plus tard un des plus grand peintre de l’école française. Il y a un peu de Delacroix dans ce Joseph, peut-être aussi un peu de Balzac lui-même.

b balzac@issoudun

Philippe Bridau

Née en 1796 à Paris. Fils d’Agathe, grand frère de Joseph. Philippe Bridau est sans doute le personnage le plus sombre de toute l’œuvre de Balzac.

b balzac@issoudun

Flore Brazier

Prénom de fleur, nom de braise, qui est Flore Brazier, la Rabouilleuse ?

b balzac@issoudun