Joseph Bridau

Joseph Bridau



Né en 1799 à Paris, le deuxième fils d’Agathe Bridau incarne la figure de l’artiste romantique, jusqu’à la caricature. Disgracieux, malaimé, distrait, timide, tête en l’air, génial, mais incompris. Ses débuts sont laborieux, mais il deviendra plus tard un des plus grand peintre de l’école française. Il y a un peu de Delacroix dans ce Joseph, peut-être aussi un peu de Balzac lui-même.
Agathe ne comprend rien à la vocation d’artiste de son fils. Pourtant il lui est entièrement dévoué et il l’accompagne à Issoudun. 
Mais quelles chances ont un artiste naïf et sa mère dévote face aux sordides calculs d’un Maxence Gilet ?

Âge en 1822 : 23 ans