La Tour Blanche

La Tour Blanche



La Tour Blanche fait une apparition remarquée dans le roman de Balzac. Elle est le cadre du plus célèbre méfait des Chevaliers de la Désœuvrance. Une scène à la fois cruelle et grotesque qui aura de nombreuses conséquences.

Pour décrire la Tour Blanche, Balzac s’appuie sur les recherches, alors toutes récentes, de l’archéologue Armand Pérémé. Et il n’hésite pas à faire les comparaisons les plus audacieuses.


 


La Tour Blanche dans La Rabouilleuse

Écoutez  la description de la Tour Blanche par Balzac


 


En savoir +

Sur l'histoire et l'architecture de la tour, consultez le site www.tourblanche-issoudun.org